recyclé, lingette, Les fées mères, La fée-minine,

L’ABC des lingettes réutilisables

Classé dans : Écologie et société, LFM en vedette | 2

coton bio

L’utilisation de lingettes lavables va facilement de pair avec celle des couches lavables puisqu’on a seulement qu’à ajouter les lingettes souillées au lavage qu’on fait déjà pour les couches. C’est une continuité logique lorsqu’on est conscientisé au problème environnemental que créez l’utilisation d’items jetables dans les soins pour bébés.
lingette, Les fées mères, La fée-minine, coton bio, ratine de coton,
© Les fées mères
En effet, un bébé utilisera en moyenne 4500 couches et environ 10 000 lingettes dans les 2-3 premières années de sa vie… Même si les lingettes jetables sont biodégradables plus rapidement que les couches, elles sont souvent enfermées dans ces dernières qui à leur tour sont scellées dans un sac en plastique, donc elles prennent plus de temps à se décomposer qu’elle le devraient et polluent les sols par le méthane et les acides qui peuvent s’infiltrer et polluer aussi les nappes phréatiques.
 
Bref utiliser des lingettes lavables permet de diminuer notre quantité de déchets tout en économisant un peu (0$ à 200$ pour l’utilisation de lavables contre 250$ à 325$ pour les jetables) et en étant doux pour la peau fragile des bébés, ne contenant aucun ingrédients irritants.

 

On s’est fait convaincre à grand renfort de publicité que les lingettes jetables sont essentielles mais ce n’est pas les cas… Utiliser des lingettes lavables n’est ni désagréable, ni compliqué, au contraire…

On peut utiliser seulement de l’eau, de l’eau avec un savon doux (qu’on rince) ou encore une lotion vendue à cet effet ou simplement s’en concocter une maison. On peut préparer la lotion une fois par semaine et remplir quotidiennement notre contenant de débarbouillettes ou au gré de nos besoins.
On peut même utiliser un chauffe-lingettes si on en voit l’utilité.

 

Recette de lotion pour lingettes réutilisables de LFM

lingette, Les fées mères, La fée-minine, coton bio, ratine de coton,

Pour faire environ 1 litre de solution :

1/1-1 cuil. à soupe Huile d’amande douce, huile de noyau d’abricot ou de d’huile de macération de calendule
2-3 gouttes Huile essentielle de lavande
2-3 gouttes Huile essentielle d’arbre à thé (tea tree)
1 cuil. à soupe Gel d’aloès
1 cuil. à soupe vinaigre de cidre de pomme
Eau (bouillie + refroidie ou directement du robinet; personnellement je ne l’ai jamais bouillie…)
Un contenant en verre de 1 litre pour la conservation au frigo.
Un contenant en plastique pour les lingettes (ancien contenant de lingettes jetable ou équivalent) pour l’utilisation quotidienne.

1. Verser les gouttes des huiles essentielles (5-6 gouttes en tout) dans la cuillère à soupe.
2. Remplir la cuillère de l’huile porteuse (amande ou abricot) et verser dans le contenant de verre.
3. Ajouter la 2ième cuillère d’huile (optionnelle) puis ajouter le gel d’aloès, bien mélanger.
4. Ajouter le vinaigre de cidre de pomme, bien mélanger.
5. Ajouter de l’eau pour atteindre 1 litre, bien mélanger.
6. Verser sur les lingettes dans leur contenant quotidien, en mettre suffisamment pour les imbiber, doser selon le nombre de lingettes contenues dans votre récipient.
7. Mettre le reste de la solution au frigo et mélanger bien avant chaque remplissage. Se conserve 1-2 semaines grâce aux propriétés antibactérienne des huiles essentielles.

Veuillez noter que plusieurs privilégie l’entreposage et le lavage des couches et lingettes lavables séparément afin d’éviter les dépôts d’huile ou encore des moisissures, personnellement je n’ai eu aucuns problèmes du genre.
Les fées mères confection écologique lingette lavable récupération coton bio
Lingettes bio en précommande pour le mois de juillet 2015
Vous aimerez nos lingettes faites de french terry bio (ratine française) ou encore notre version 100% récyclée, le compromis parfait entre les lingettes bio (plus dispendieuses) et les lingettes économiques du dollo par exemple, souvent de mauvaise qualité, pleines de produits nocifs, qui se déforment…
Les lingettes recyclées donnent une 2e vie aux couvertures en flanelle pour bébé et font de très bonnes lingettes, à petit prix, qui ne se déformeront pas et si le tissu de départ contenait des teintures et autres produits nocifs, les lavages répétés en auront enlevé la majeure partie.
Les fées mères confection écologique lingette lavable récupération recyclé
Pour acheter les lingettes recyclées

 

 

 

 

 

 

 

Lingettes recyclées disponibles également à Montréal chez

logo_pourtapeau14avril

Suivre Marylène:

proprio et fondatrice de Les fées mères

Maman, entrepreneure, artiste, photographe, grano et geek à mes heures!!

Articles récents de

2 Responses

  1. Véronique Morin

    Bonjour, J’aurais une question concernant l’entretien et la lessive pour les lingettes lavable. Mettez-vous les lingettes sales à sec dans un sceau? les faites vous trempez?

    Je vais utiliser des couches lavables que j’entrepose à sec dans un sceau en attendant de faire un lavage. Je ne veux pas mettre les lingettes et les couches dans le même sceau pour ne pas causé d’humidité/champignon à mes couches.

    Je me demandais si je pouvais laver les lingettes et les couches? j’ai peur que l’huile contenu dans les lingettes n’encrasse mes couches et puissent à leur absorption.

    Vous faites comment vous?

    • Marylène

      Bonjour Véronique,

      En ce moment je n’ai plus de bébé aux couches mais j’ai tout de même un seau pour entreposer les débarbouillettes, cotons démaquillants et mouchoirs lavables de la famille, en attente du prochain lavage. Jadis je mettais (et lavais ) couches et lingettes ensembles sans problèmes. Je dois dire que pour ma 2e fille, j’ai surtout utilisé mes lingettes avec de l’eau seulement et que j’utilisais principalement des couches plates (les vraies, ultra minces) et que ces couches ne s’encrassent pas vaiment vu leur facilité de rinçage. Mais avec mon aînée, j’utilisais des couches plus épaisses et les lingettes avec la recette ci-dessus et je n’ai pas eu de problèmes d’encrassement non plus.

      On peut toujours faire sécher les items avant d’ajouter au seau mais personnellement je ne le fais pas et je n’ai pas de problèmes de moisissures. Je ne suis pas une adepte du trempage qui lui peut causer davantage de moisissure quand les items ne sont pas bien couverts d’eau… Et je n’ai pas aimé gérer cette « soupe » quand j’ai essayé cette méthode…

      Une bonne option serait peut-être de faire un prélavage des lingettes seules et d’ajouter les couches ensuite.

      voilà, j’espère que ça répond bien à vos interrogations

      Pour d’autres infos: http://lesfeesmeres.com/contact/entretien/

Laissez un commentaire